Inscriptions Shang sur os et carapaces

Chen Kuang-Yu (révision Sòng Zhènháo 宋鎮豪 et Liú Yuán 劉源, traduction Anderson Matthew et Chrystelle Maréchal), Initiation à la lecture des inscriptions sur os et carapaces de la dynastie Shāng, Paris, l’Asiathèque, 2021, 434 p.

Le lecteur trouvera dans cet ouvrage des traductions en français, commentées, de près de cent-vingt pièces inscrites de l’époque des Shang, produites entre 1250 et 1050 avant notre ère environ. Il s’agit du plus large choix de traductions d’inscriptions Shang jamais publié en langue française. Cet ouvrage comble assurément un manque et réjouira tous les étudiants et les enseignants s’intéressant au contenu de ces inscriptions.

Construit sur la base d’enseignements donnés par l’auteur aux États-Unis, l’ouvrage peut être utilisé comme un manuel, le choix des inscriptions et les commentaires permettant au lecteur de se familiariser progressivement avec le contenu de ces textes. Pour chaque pièce sont généralement proposés : deux copies du support avec son inscription (estampage et fac-similé), une transcription de l’inscription utilisant une police jiaguwen 甲骨文 unicode, une autre en caractères chinois standards, suivie d’une traduction mot à mot, une troisième transcription en caractères standards incluant la ponctuation, accompagnée d’une traduction en bon français, et enfin des commentaires concernant principalement des points de vocabulaire.  

Ce livre est d’abord paru sous la forme d’un ouvrage bilingue chinois-anglais, publié chez Shanghai renmin chubanshe, en 2017 (《商代甲骨中英读本》). Une version anglaise a été publié en 2020, chez Springer (Reading of Shāng Inscriptions). La traduction française a été assurée par Chrystelle Maréchal (CNRS), elle-même spécialiste de ces inscriptions, qui, en accord avec l’auteur, a pu adapter certaines parties pour le public français.  

Pour plus de détails sur cet ouvrage, consulter le site de l’éditeur, l’Asiathèque.



Citer ce billet
Olivier Venture (2021, 21 juin). Inscriptions Shang sur os et carapaces. La Chine ancienne. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/qqzi

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search