Les deux raisons de la pensée chinoise

Léon Vandermeersch, Les deux raisons de la pensée chinoise : Divination et idéographie, Paris, Editions Gallimard, 2013, 201 p.

L’auteur livre dans cet ouvrage une description du processus qui, selon lui, a abouti à l’invention de l’écriture chinoise. Originellement liée aux pratiques divinatoires des devins Shang, ce n’est que progressivement que cette idéographie oraculaire se serait transformée en véritable écriture utilisée pour noter une langue. Au-delà de l’écriture, c’est également dans ce que l’auteur appelle la « raison manticologique » qu’il faudrait rechercher les origines de nombreuses spécificités de la pensée chinoise traditionnelle.

http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-des-Sciences-humaines/Les-deux-raisons-de-la-pensee-chinoise

 

Vandermeersch-deux-raisons


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search